Grâce au fondateur et premier président de la République de Turquie, Mustafa Kemal Ataturk, l’apprentissage du turc est devenu plus simple pour nous. En 1928, le père des Turcs a initié le référendum du turc. Au lieu de l’utilisation alors habituelle du turc ottoman d’élite (fortement influencé par le persan et l’arabe), il a introduit le turc populaire comme langue d’État ; depuis, les Turcs ont également utilisé le latin modifié avec quelques caractères ajoutés qui ont remplacé l’écriture arabe. Toute la nation a dû retourner à l’école pour apprendre la nouvelle police. Le latin a été introduit par le Président MUSTAFA KEMAL le 1er novembre 1928. et A et araba, anahtar b b b b bece Nous lisons comme dž bin, bina c c c c /ceÇe cep, cesur ç ç Nous lisons aussi bien que tchèque č/ çay, çamur D de Deve, Damla e e e e eski, Elma f f f f f f fikir, film g Va obtenir des gemme, Grèceyumuşak ge ğ -soft ge. Aucun mot en turc ne commence par ğ/-allonge la voyelle avant : sağa, kağıt

A découvrir également : Tour du monde en fourgonnette

-s’ il y a une voyelle molle avant ğ, nous prononçons sofke ge comme j : oğlan/o:lan/kid değil/dejil/ not

h h leı I halı, Hava I est prononcé similaire à Anglais ə/alone/ ə= « schwa » Le mot schwa vient de l’hébreu et signifie vide, rien : ışık- /əşək/ lumière i i iJ J J’s Nous avons lu comme /rode içki, ipek , japonya K à Kelebek, Kilim Il le loum, laf Je suis moi, mantar, muhtar. n n n n n no nurhan, nefes Va àÖ Oda, Okumak ö Ö A Évoté Ö Nous lisons comme Czech E, mais nous avons une bouche éperée sur O quand on le prononce, mais nous prononçons E. Allemand Ö : ön/ön/ancêtre p p p pe pis, papatya r r r re rüya, Russie avec S see sakız, sabah ş ş ş Lire la même chose que Tchèque š/ şaka, şal Au Toppark, Toka u u uü ü uçak, uçmak ü ü Nous lisons le négatif ü comme suit : Nous repoussons la bouche, comme si nous voulions prononcer U, mais nous prononçons Y. C’est un Y tellement fermé. Allemand Ü : üç/üč/trois en V in vergi, vahşi Y Ye Nous avons lu comme j/ yabancı z z z

A découvrir également : Quel safari faire ?

VOWHES/ SESLIİLE z zümrüt, ziyaretçi

Le turc a 8 voyelles (a, ı, o, u, e, i, ö, ü)

1. Douce E, I, Ö, üA, I, O, 2. HEAR-KALIN

Consonantes/ SESSİZLERU

Le turc a 20 consentementsp, ç, t, k, h, f, s, ş, b, c, d, ğ, g, j, l, m, n, r, v, z ( )

1. VOSELF-TONSUZ P, Ç, T, K, H, F, S, ŞB, C, D, G, J, L, M, N, R, V, Z 2. VOLE-TONLU

Y- appartient aux consonnes

De tout l’alphabet turc, vous allez certainement faire une pause à la lettre ‘ğ’ (appelée yumuşak ge-soft ge). La prononciation de ‘ğ’ est double :

1. Il ne se prononce pas, il prolonge la voyelle précédente et lui donne une teinte légère de gorge.

  • si ‘ğ’ est situé entre deux voyelles dures

Bağirmak

  • entre voyelle dure et consonne

Çağdaş

  • après une voyelle dure à la fin
  • Mots

Dağ

2. Prononcé comme ‘J’ WITH HEART.

  • entre deux voyelles douces

Dİğer

  • entre une voyelle douce et une consonne

EGHLI

  • après une voyelle douce à la fin d’un mot

Çiğ

AUTER EN PENTE :

A — Adana G — Giresun L de Lüleburgas S — Sinop
B — Bolu ğ — Yumuşak ge M de Muş Şırnak
C de Ceyhan H — Hatay N de Niğde T — Tokat
ORL de Çanakkale J’ai… İzmir O — Ordu U — Uşak
D — Denizli Je — Isparta Ö — Ödemiş Ü — Ünye
E — Édirne J — Jandarma P — Polatlı V — Van
F — Fatsa K — Kars R — Rize Y — Yozgat
Z—Zonguldak