Les voyages font toujours partie des meilleurs moyens de se ressourcer. Ceci dit, quel qu’en soit le motif, la réussite d’une expédition est conditionnée par la qualité de sa préparation. Pour les voyages en Asie, le constat est le même. Dans ce billet, vous découvrirez quelques prévisions à faire avant un voyage asiatique.

A découvrir également : Vivez une expérience de croisière digne de ce nom avec Ponant

L’obtention d’un visa


Pour un voyage en Asie, la première chose à faire est d’obtenir un visa. Cette étape est valable, quelle que soit la destination vers laquelle vous vous dirigez. En réalité, le visa est une pièce qui atteste de votre présence sur un territoire autre que le vôtre. Il renseigne sur les motifs de votre présence et permet alors de remplir les différentes formalités administratives sur place.

A voir aussi : Découverte de la Grande Barrière de Corail : beauté et écotourisme en Australie

L’obtention d’un visa peut se faire de différentes manières. Le choix d’une voie ou d’une autre dépend entièrement de la destination choisie sur le continent asiatique et des législations en vigueur sur place. Par exemple, il est possible d’obtenir un visa électronique pour le Sri Lanka depuis votre pays. Évidemment, pour cela, il existe de nombreuses tâches à accomplir. Elles se résument aux points suivants.

  • La réalisation de la demande ;
  • La fourniture des documents nécessaires ;
  • Le paiement des frais afférents.

L’obtention d’un visa est parfois une tâche complexe puisqu’elle est sujette à la variation des dispositifs sécuritaires. De même, chaque cas de figure est analysé différemment.

Les justificatifs supplémentaires

En dehors du visa qui peut donc être obtenu de manière électronique, il existe de nombreux autres justificatifs à prévoir avant de s’envoler pour l’Asie. Chacune de ces pièces a son utilité et contribue d’une manière ou d’une autre à la facilitation des formalités administratives.

La pièce d’identité

Parmi les documents nécessaires pour un voyage en Asie, la pièce d’identité occupe une place de choix. S’il est vrai que certaines de ses informations peuvent se retrouver sur d’autres pièces, elle ne perd pas pour autant son utilité.

Pour éviter des tracasseries lors de votre expérience, munissez-vous de votre pièce d’identité.

La carte de vaccination

La carte de vaccination est aussi un justificatif de taille à prévoir pour un séjour en Asie. Elle l’est encore davantage en raison de la pandémie de la Covid-19 qui a haussé le taux d’application des gestes barrières. Toutefois, dans ce contexte, chaque pays prévoit des dispositions bien définies. C’est pourquoi il est possible que la carte de vaccination soit exigée dans certains pays et dispensable dans d’autres.

Le transport et l’hébergement


Voyager est une expérience très intéressante. Cependant, sa préparation n’est pas toujours une partie de plaisir. À cet effet, il existe de nombreuses dispositions à prendre pour être prêt pour l’aventure.

Définir les moyens de transport nécessaires

En fonction de la destination asiatique choisie, vous êtes tenu d’opérer le choix des moyens de transport. Si vous faites le choix d’un voyage en groupe, une location de voiture vous sera indispensable.

Par ailleurs, en fonction de l’effectif, vous opterez pour un car ou un autre véhicule. De même, il n’est pas exclu d’être créatif pour des expériences toujours plus exceptionnelles.

Réserver un local d’hébergement

La réservation d’un lieu d’hébergement est aussi une tâche importante. Quelle que soit l’envergure des activités prévues, il vous faudra bien un endroit pour vous reposer et recharger les batteries. En faisant une réservation, vous gagnerez énormément de temps.

La préparation de son budget

La préparation de son budget est une étape cruciale avant de partir en voyage en Asie. Effectivement, cette région du monde peut être très différente d’un pays à l’autre et les coûts peuvent varier considérablement selon la destination choisie.

Pensez à bien commencer par établir un budget réaliste pour la durée du séjour. Pour cela, il faut prendre en compte les différents coûts tels que le transport, l’hébergement, la nourriture, les activités sur place et les frais administratifs (visa notamment). Il ne faut pas négliger ces derniers qui peuvent rapidement alourdir la note finale.

Pour le transport, il existe différentes options telles que l’avion ou le train local. Pensez à bien comparer les prix afin d’optimiser vos dépenses. L’hébergement quant à lui peut se faire dans des hôtels confortables mais aussi dans des auberges de jeunesse ou encore chez l’habitant via des plateformes spécialisées dans ce type d’échange entre locaux et touristes.

En matière de nourriture, il est recommandé de goûter aux spécialités locales qui sont souvent moins chères que les plats occidentaux proposés dans certains restaurants. Les marchés locaux sont aussi une option économique pour manger sur le pouce.

Pour profiter pleinement des activités sur place sans trop impacter son portefeuille, pensez à bien tarifer vos choix.

Pour voyager sereinement en Asie sans se ruiner, l’idéal est de prévoir un budget en adéquation avec ses moyens et de se montrer vigilant quant aux dépenses sur place.

Les vaccins et les mesures sanitaires à prendre avant le départ

Au-delà de la préparation du budget, une autre étape importante à ne pas négliger avant de partir en voyage en Asie concerne les vaccins et les mesures sanitaires à prendre. Effectivement, certains pays asiatiques présentent des risques sanitaires qu’il faut bien connaître pour éviter tout désagrément durant le voyage.

Avant de partir, pensez à bien vous renseigner auprès d’un médecin spécialisé dans les voyages ou d’un centre médical spécialisé dans les vaccinations internationales. Selon la destination choisie et le type de séjour envisagé (aventureux ou plutôt tranquille), différentes vaccinations peuvent être recommandées, telles que celles contre l’hépatite A et B, la fièvre typhoïde ou encore la rage.

Pensez à bien avoir des médicaments basiques, tels que des antalgiques, des anti-inflammatoires ainsi que des produits pour soulager les maux gastriques éventuels.

En parallèle, il faut penser aux mesures hygiéniques indispensables afin d’éviter toute contamination : se laver régulièrement les mains avec du savon ou un gel hydroalcoolique, bien cuire ses aliments et boire exclusivement de l’eau minérale en bouteille scellée. Pensez à bien choisir votre destination.

N’oubliez pas qu’en cas de problème sur place, vous pouvez consulter l’ambassade française locale qui saura vous orienter vers des professionnels de santé compétents.